- Mission -  - Ram Echo -  - Catéchèse -  - Pédagogie - - Puits du Livre -
 

MissionRameurs Sans Frontieres

Ram Echo

Catéchèse Catéchèse Voyager

Pédagogie Voyager Pédagogie Voyager

Librairie communautairePuits du Livre

 

ram_echo_logo

 

Défi ARSF | Témoignages | Collaborateurs
Mot du fondateur | Courrier Rameurs

2007
L’année de L’ÉCHO

1

2587-A, rue Masson
Montréal, Qué. Can.
H1Y 1V7
514- 728-7124

 

Zone de Texte: UN TEMPS POUR LE SILENCE  UN TEMPS POUR L’ATTENTE  UN TEMPS POUR NAÎTRE  UN TEMPS POUR PARLER  UN TEMPS POUR VOIR  UN TEMPS POUR RECONNAÎTRE  UN TEMPS POUR AGIR    UN TEMPS POUR L’ÉCHO

L’ÉCHO COMMUNAUTAIREà

L’ÉCHO FAMILIAL

L’ÉCHO SPIRITUEL

L’ÉCHO CATÉCHÉTIQUE

 

L’écho pour l’ARSF est un défi

qui résonne dans l’âme de l’autre

et sollicite une réponse.

 

 

Zone de Texte: UN TEMPS POUR AGIR  L’ARSF se retrouve devant des défis qui requièrent   un ÉCHO,  une réponse de la communauté,  un agir de la communauté.

 

 

LA LIBRAIRIE CULTURELLE ET COMMUNAUTAIRE

de l’ARSF

La communauté a un trésor culturel qui a pris forme dans la discrétion totale. Aujourd’hui elle est prête,
tout est en place,  pour les enfants, les jeunes, les étudiants, les adultes et les aînés.

L’intervention de la communauté est nécessaire pour ne pas perdre ce trésor culturel.

La librairie répond à la quête spirituelle des jeunes. Entre autre, sa section spirituelle, biblique et théologique est de grande qualité et très appréciée.

Un vrai trésor pour la recherche universitaire et la lecture.

 

Il faut avoir de nombreux livres pour répondre
aux besoins de la communauté
.

 

La communauté doit avoir cette excellence culturelle au prix le plus bas.

Il faut le dire.

 

Le bénévolat est essentiel afin que la culture soit disponible au plus petit portefeuille.

Bienvenue aux bénévoles

 

La recherche de la solution se veut au niveau de la vente. Il faut doubler notre vente de livres afin d’avoir une entraide jeunesse beaucoup plus efficace.

Nous n’avons pas les revenus nécessaires pour la publicité au niveau des journaux.

Le  BOUCHE À OREILLES

est la meilleure publicité pour nous.

 

 

MERCI DE LE DIRE    AUX AUTRES

 

 

La Catéchèse Biblique Voyager

Le grand défi communautaire

 

Un vrai défi qui demande, au dire de Jésus, un petit acte de foi qui va déplacer des montagnes.

Le défi  devant nous : celui de la pré- vente des cédéroms catéchétiques.

La compagnie de production 3Échos a besoin de cette pré- vente pour finaliser la catéchèse et la faire imprimer.

Le désir de mon Fondateur était de faire connaître et aimer Jésus dans tous les diocèses du monde.

Mon désir, comme auteur religieux, est de rendre la Catéchèse Voyager disponible à tous les enfants de langue française, anglaise et espagnole de Montréal et du Québec.

 


 

TÉMOIGNAGES

 

CATÉCHÈSE VOYAGER



 

CATÉCHÈSE BIBLIQUE VOYAGER

Éveil de l’âme aux valeurs humaines et spirituelles de Jésus

 

COLLABORATEURS

Le défi  missionnaire de la collaboration communautaire chrétienne

 

Le terme grec catechein veut dire :

« Faire retentir une parole et susciter en retour un écho ».

 

La catéchèse Voyager suscitera-t-elle un écho familial québécois ?

La catéchèse Voyager suscitera-t-elle  un écho jeunesse?

 

LE DÉFI DE LA VÉRITÉ

La présentation culturelle de Voyager requière une finition appropriée et professionnelle. Par la suite, viendra la distribution et la conception de nouvelles capsules bibliques. Notre projet d’évangélisation par l’éveil de l’âme aux valeurs humaines et spirituelles de Jésus est à son début.

Sans la collaboration de la communauté chrétienne

le projet prend le chemin du congélateur.

 

L’AGIR DES COLLABORATEURS

Le Voir et le Reconnaître  précèdent l’Agir

L’agir se situe à l’intérieur de mes limites humaines.

Pour plus d’informations :


Informations@rameurs. qc.ca

ARSF : (514) 728-7124

AUTEUR: (514) 721-4428




Zone de Texte: MOT DU FONDATEUR

 

Montréal, le 22 mai 2007

 

Voir – reconnaître - agir

 

Aux amis et membres de l’ARSF.

 

À vous tous et toutes, je vous demande de voir, de reconnaître et d’agir.

Étant responsable de la bonne marche administrative et spirituelle de l’ARSF, je me dois de vous renseigner sur la situation actuelle de l’ARSF avec ses limites financières et ses obligations missionnaires.  À vous d’y lire le message et d’agir en conséquence.

 

Il y a un temps pour chaque chose sous le ciel, nous dit la Bible ( Qohélet 3, 1ss)

Le temps de voir, de reconnaître et d’agir est arrivé.

Le temps est venu de reconnaître le message  de notre situation financière.

Le temps est venu de  reconnaître le message de nos œuvres :

la promotion de la catéchèse Voyager,

la Librairie et

l’Entraide jeunesse.

 

Le voir est devant moi,

Le reconnaître est en moi,

L’agir appartient à  notre unité chrétienne pour accomplir notre mission auprès des enfants et des jeunes, d’après les valeurs humaines et spirituelles de Jésus.

 

Le Conseil d’Administration est l’autorité responsable des œuvres de l’ARSF. Il est facile de critiquer les limites administratives de l’ARSF tout en profitant de ses largesses. Que veut dire les mots « faiblesse administrative » ? Au milieu de leurs limites, les membres du C.A. ont fait preuve d’un grand courage et d’une grande sagesse, permettant ainsi à nos œuvres de traverser les   difficultés d’une mer très houleuse. Les membres actuels du C.A. ont osé se regarder, se reconnaître et agir dans  la reconnaissance de leurs limites.

 

Le temps est venu de voir, de reconnaître et d’agir.

 Est-ce facile de s’aimer les uns les autres comme Jésus nous le demande? Il a bien dit de s’aimer comme lui l’a fait. Est-ce facile d’aimer les enfants et les jeunes, comme Jésus nous le demande?

 

Les œuvres de l’ARSF

Le projet de promotion catéchétique d’éveil Voyagern’est pas de l’ordre du facile.

L’éveil de l’âme aux valeurs chrétiennes est de l’ordre de l’évidence.

La Librairie culturelle communautaire n’est pas de l’ordre du facile.

La pauvreté de notre culture est évidente.

L’entraide culturelle chrétienne des enfants et des jeunes n’est pas de l’ordre du facile.

Les tabous religieux sont évidents.

 

 


 

Le grand bienfait des œuvres de l’ARSF est le fait que

ce n’est pas de l’ordre du facile,

c’est de l’ordre de la vie de millions de personnes,

c’est de l’ordre de l’amour ou de l’entraide « sans frontières »,

c’est de l’ordre de la famille moyenne.

 

La situation financière de l’ARSF.

Clairement nous sommes au niveau de la famille moyenne qui a des difficultés pour boucler les deux bouts.  Je viens d’une famille moyenne.  Mes parents devaient trouver les moyens pour accomplir leur mission d’éducation de leurs 6 enfants. 

L’ARSF est au niveau d’une famille moyenne qui  doit trouver des moyens financiers pour accomplir sa  mission culturelle et spirituelle.  Oui, nous sommes au niveau de la famille moyenne.

Un très grand bienfait, Nous ne pouvons pas nous « péter les bretelles ». Nous devons faire face à la vie comme monsieur et madame tout le monde.

 

 

Il y a un temps pour chaque chose sous le ciel, nous dit la Bible ( Qohélet 3, 1ss)

 

LE  TEMPS DE VOIR, DE RECONNAÎTRE ET D’AGIR

EST-IL ARRIVÉ?

 

 

 

Marcel Viens, fms

Fondateur de l’ARSF

Auteur de la catéchèse Voyager




Zone de Texte: COURRIER RAMEURS


Vendredi, le 25 mai, une personne m’a téléphoné pour me dire que nous avions commis un blasphème en représentant Marie au gouvernail de la Barque des Rameurs.

La symbolique, exprimée par un jeune,  de la mère de Jésus, est celle qui correspond à la vision d’une femme forte dont la mission est de nous guider dans notre aujourd’hui. Est-ce que c’est une insulte à MARIE? J’y vois une grande louange et un grand désir des jeunes d’être guidé, dans leur quête humaine et spirituelle par une telle femme.

Marie a été une vraie mère  présente aux moments les plus difficiles de la vie de son fils Jésus. La vie de nos jeunes est loin d’être facile. Elle leur est présente.


Le besoin des jeunes est celui d’avoir une vraie mère qui est une vraie femme. La symbolique exprime la réalité que nous vivons au plus profond de notre âme. Pour le conduire dans la vie, le jeune a besoin d’une mère qui est une vraie femme. Une femme qui inspire la confiance, la détermination, le courage et la foi en l’avenir.


La vraie femme des jeunes est clairement Marie, la mère de Jésus, qui est au gouvernail de leur vie. La représentation de Maire est loin d’être blasphématoire, elle est le reflet de la vérité, de l’amour et de l’espérance.  

 

Marcel, fms


 

 

© ARSF 2007 tout droits réservés